Corporate Hacking : Reprenez le pouvoir

Makestorming : Le Guide du Corporate Hacking

« On ne peut pas transformer toutes les entreprises en start-up. Mais on peut faire entrer l’esprit start-up dans toutes les entreprises » 

Les auteures Marie-Noéline Viguié et Stéphanie Bacquère se rencontrent en 2006 au sein des premiers écosystèmes numériques. Partageant toutes deux la même vision de l’entreprise du future elles décident en 2009 de fonder Nod-A, une entreprise de technologie et service de l’information dont la mission principale est d’accompagner les grandes organisations dans la mise en place de nouveaux modes de travail. Expertes du numérique, passionnées d’innovation et profondément convaincues de l’obsolescence du management pyramidale et rigide, elles conjuguent leurs savoir-faire afin de diffuser leur conception du travail. Autonomie des collaborateurs, sens et responsabilité collective, implication et verticalité de la hiérarchie sont des notions indispensables à la construction d’une structure agile et apprenante. À l’instar de Blablacar, Uber ou encore AirBnB les entreprises constatent aujourd’hui la fin de l’innovation purement technologique au profit d’une innovation collective et ouverte basée sur l’expérience. Si cette prise de conscience est massive, la mutation n’est pas toujours évidente à mettre en place, il faut revoir l’ensemble de la structure de l’entreprise, initier une nouvelle stratégie de management et intégrer l’ensemble des collaborateurs dans les prises de décisions, en bref il faut changer les codes source.

La méthode proposée par Nod-A : le Hacking des entreprises. 

Si le terme possède une connotation négative, en référence aux diverses attaques informatiques, le hacking caractérise en réalité la volonté d’aller de l’avant, d’ouvrir la connaissance, d’inventer et d’innover. Les hackers travaillent avec et pour leurs pairs, sans liens avec un quelconque supérieur hiérarchique et acceptent de contourner les règles établies si elles ne sont pas justifiées.

L’idée est donc d’appliquer à l’entreprise les codes du hacking : C’est le Corporate Hacking.

Le Corporate Hacking consiste en une remodélisation de l’entreprise par et pour ceux qui la constituent, le changement se fait petit à petit pour des collaborateurs plus libres, avec des relations plus horizontales que verticales. En informatique, le hacker vise toujours le cœur du système, pour devenir Corporate Hacker, il faudra aussi viser la matrice : là où l’on peut agir pour changer la façon de travailler. Les Corporate Hackers sont donc des employés de tous services, quel que soit leur positionnement hiérarchique et leur niveau de qualification ils font preuve d’initiative et de bon sens, ils osent agir, se trompent parfois, en tirent les enseignements, recommencent, et finissent par obtenir des résultats.

Si le concept du Corporate Hacking est très séduisant, la mise en place de ces changements, même les plus simples peut s'avérer compliquée : résistance au changement, difficulté à avancer sur la durée, isolement et difficulté de devoir partir de zéro, les freins sont multiples. S’il n’existe pas de « recette miracle » ou autre protocole à suivre pour réussir à hacker votre entreprise, à travers ce guide, les auteures vous propose de réapprendre à penser et faire par vous même. En effet le Makestorming propose quelques principes et repères clairs pour changer votre façon de travailler au quotidien et amorcer la révolution culturelle de votre entreprise, outils, études de cas, bonnes pratiques, vous retrouverez dans ce livre les fondamentaux pour vous faciliter la mise en oeuvre du Corporate Hacking.

Les 5 principes du Makestorming : 

•    L’union fait la force : promouvoir le travail collaboratif et l’intelligence collective, développer le pluridisciplinaire, faire entrer l’esprit open source dans l’entreprise ;

•    La désobéissance pour bien faire : retrouver le plaisir du travail bien fait, quitte à désobéir pour imposer le bon sens face à l’arbitraire ; 

•    L’action plus que le plan d’action : en finir avec la primauté de l’abstraction et des « bullshits » en tout genre, balayer le mythe de la solution parfaite, faire primer le résultat sur la règle et avancer par prototypes successifs ;

•    « Qui-fait-quoi ? » : faire primer les compétences sur les connaissances et sur les niveaux hiérarchiques et aiguiser ses compétences en permanence. Faire confiance à ceux qui font pour décider.

•    À grand pouvoir, grandes responsabilités : parce que ce transfert de pouvoir vers le «bas » de la hiérarchie ne peut se faire sans une plus grande responsabilisation de tous - et un nouveau rapport au travail à instaurer. 


Makestorming, le Guide du Corporate Hacking

Le makestorming est une approche qui réinvente la culture de travail pour hacker les grandes organisations et y viraliser les pratiques des start-up. Réinventez votre culture d'entreprise pour réaliser une transition numérique réussie ! Grâce à de nombreux exemples concrets et à des visuels percutants, ce guide de corporate hacking donnera l'envie aux intrapreneurs de faire changer les choses de l'intérieur.