Société collaborative, la fin des hiérarchies ?

Cette année en France, la somme des loyers redistribués par Airbnb devrait atteindre environ 800 millions d’euros. L’économie “normale” lorgne de plus en plus sur celle du partage. Le nombre de sociétés d'économie collaborative explose dans tous les domaines (Uber, Vayable, Lending club, BlaBlaCar etc.) grâce aux valeurs de contribution, de participation et de coopération véhiculées par le numérique.

Les modes d’organisations verticaux, hérités des révolutions industrielles sont remis en cause. C’est dans l’ouvrage que le collectif Ouishare explique l'émergence d'une société collaborative, propice à la distribution de la valeur créée et du pouvoir. Il présente ce que pourrait être cette société pour cinq de ses principaux piliers : le travail, l'éducation, les organisations, l'engagement social et environnemental et la production distribuée.


Société collaborative : La fin des hiérarchies

Nos institutions sont à bout de souffle, les hiérarchies héritées du passé s'effritent et nos élites n'inspirent plus que de la défiance. En cause, les modes d'organisations hérités des révolutions industrielles : verticaux, verrouillés et obsédés par le contrôle et la compétition. L'organisation sociale est en décalage profond avec les valeurs de contribution, de participation et de coopération véhiculées par le numérique et l'économie collaborative. Chaque jour, des initiatives s'en inspirent pour expérimenter de nouveaux modèles.